L’épidémie du Covid-19 a imposé aux organisations de maintenir la continuité en dépit de conditions extrêmes (confinement, décroissance, transformation digitale à marche forcée, etc.). Une telle épreuve, combinée à l’éventualité que d’autres confinements puissent suivre, modifiera peut-être en profondeur le référentiel des managers et la culture de nombreuses organisations.

Le secteur de l’apprentissage – déjà soumis à un environnement particulièrement complexe et incertain – pourrait quant à lui voir émerger une dynamique spécifique encline à préfigurer un nouvel environnement concurrentiel : le déploiement massif des cours en ligne. Une telle modalité est en effet clairement séduisante dans la mesure où elle permettrait de simplifier significativement la logistique et de réduire (sinon supprimer) un ensemble de coûts variables liés à la livraison d’un cours en face à face (location de salles, mobilisation d’un intervenant par classe et par campus, etc.).

La volonté d’engager une diffusion massive des cours en ligne est dans l’esprit de nombreuses écoles qui ont récemment découvert les vertus du distanciel avec l’épidémie du Covid-19. Et pour cause, un module, dès lors qu’il est mature pour une diffusion online, peut-être reproduit à l’infini, partout et dans toutes les langues. Outre, le gain économique, une telle formule favorise la mise en place d’une signature pédagogique concrète. En effet, tous les cours de management stratégique sont par conséquent identiques quels que soit la classe et le campus. Et tous les modules (marketing, comptabilité, etc.) répondent à la même articulation. L’empreinte de l’école est ici plus que jamais éloquente et peut constituer une véritable proposition de valeur.

Oui mais voilà, une telle transformation digitale n’est pas neutre, elle implique de profonds bouleversements au niveau stratégique que nous allons tenter de présenter de façon synthétique dans le cadre de ce chapitre. L’enjeu étant ici de mettre en perspective le virage du tout distanciel afin de mieux saisir les incidences organisationnelles et stratégiques que cela peut impliquer pour une école de commerce. Les principales conséquences étant selon nous : un changement de secteur, un changement de standard, et un changement de règles du jeu. Notre propos s’adresse plus exactement aux écoles qui songent depuis peu, en raison du Covid-19, à engager le virage du tout distanciel.

Lire la suite du chapitre dans l’ouvrage Changement de crise : Les organisations à l’épreuve du covid-19 publié en 2020 aux éditions MA