Les innovations de rupture suscitent la crainte de nombreuses entreprises. Et pour cause, un tel phénomène peut avoir pour conséquence qu’une organisation solidement installée se retrouve dépaysée sur son propre marché. Mais de quoi s’agit-il exactement ?

Le terme « innovation de rupture » a été introduit pour la première fois par Clayton Christensen, chercheur iconique en management, dans son best-seller « Le dilemme de l’innovateur ». Le professeur de Harvard y analyse les mécanismes qui conduisent des acteurs performants à se retrouver pris au piège de nouveaux entrants. Pour Benoit Sarazin, auteur de « Innovation de rupture », le propre d’une innovation de rupture est de remettre en question les règles du jeu d’un marché, en modifiant radicalement les usages et les habitudes de consommation. Une fois la rupture engagée, les compétences, les ressources et les facteurs clefs de succès des entreprises déjà établies garantissent de moins en moins… leur succès.

Les entreprises victimes d’un changement de paradigme stratégique ne sont pas nécessairement fautives et victimes de cécité. Nombre d’entre elles ont même deviné et compris très tôt la dynamique de reconfiguration qui était en train de s’opérer sur leur marché. Mais comment peut-on concrètement réagir, y compris quand on a identifié la dynamique en amont ? Comment se positionner sur un modèle embryonnaire alors que notre activité principale est rentable et exige encore plus d’investissements ? Est-il raisonnable de menacer des activités prospères, en amputant une part de leurs ressources au profit d’un modèle qui ne le sera peut-être jamais ? Il n’est par ailleurs pas simple d’embarquer un ensemble de parties prenantes stratégiques dans une direction qui se révèle contraire au cadre établi. Les acteurs traditionnels sont, à cet égard, particulièrement défavorisés, par rapport aux outsiders, dans la mesure où ils doivent contrarier la logique sur laquelle repose leur performance pour espérer dominer demain.

Lire la suite sur le site de la Harvard Business Review France